Boite à outils de gestion associative

Outils de gestion
gratuits et libres

Accueil > Méthodes papier > Pour bien se lancer (1/2)

Pour bien se lancer (1/2)

Il est important de comprendre la logique de mise en place de méthode. Voyons cela avec la "tarte aux poireaux".

Mots-clés :
Créativité - Ludique - Organisation - Pratique - Préparation de projet - Résolution de problème - Réunion - Théorie
cadre

Cadre d’utilisation

Compréhension de l’utilisation de méthodes.

description

Description

On peut se perdre dans l’utilisation de méthodes et d’outils. Leurs surutilisations est nuisible.

En effet, il faut utiliser juste ce qu’il faut pour se faciliter la vie, mais pas trop, sinon on peut travailler plus inutilement.

Afin de comprendre le principe, nous utiliserons ici l’allégorie de la tarte aux poireaux [1].

La tarte aux poireaux

La tarte au poireaux est ici un projet que l’on souhaite faire. Cela permet de voir des étapes qui sont vraies pour faire une tarte aux poireaux, mais aussi pour une construction ou encore la mise en place d’un événement.

Le fait de prendre quelque chose de simple (en apparence), permet de bien comprendre les étapes amenant à la réalisation.

Le projet

Tout d’abord, on a en projet de faire une tarte aux poireaux.

Un "projet" c’est littéralement une idée que l’on "projette" de faire.

Un projet est motivant quand l’idée l’est. Si on aime pas le poireau, autant faire autre chose... Faîtes quelque chose qui vous fait "vibrer" et vous donne envie ! (ainsi qu’au public concerné).

Pas d’allergique ? Cela convient à tou·te·s ? On peut se lancer !

L’idée de la recette

Peut-être l’envie est-elle venue naturellement, ou peut être a t-on écumé internet, des livres ou demandé à des personnes (bref des ressources).

Les ressources de bonnes qualités sont importantes. Avec internet les ressources sont de plus en plus nombreuses !

Pour s’améliorer, il est utile de regarder les notes de tartes faites dans le passé pour voir si tout convenait

Livre de recette

Avec le temps, on constitue son propre livre de recette avec ce que l’on maîtrise !

Restez à l’écoute des autres et de leurs recettes permet de tous s’enrichir.

Certaines préférences sont de l’ordre des "goûts et des couleurs", prenez quelque chose qui convient à tout le monde.

La liste de course

On a discuté des ingrédients et adapté en se basant sur des recettes existantes.
Une fois que l’on sait ce que l’on fait, il faut préparer la liste des courses.

On définit le nombre de tarte pour les quantités (ou le métré pour les constructions ou encore les ressources matérielle et immatérielle dans le cadre d’un événement).

Les courses

Pour faire les courses, il faut prévoir un budget (avec un maximum) et éventuellement un véhicule et un·e condutrice·eur, des personnes pour décharger, des frigos pour stocker...

La cuisine
Mélanger les ingrédients tous ensembles ne suffit pas, il faut les agencer dans un certain ordre [2].

Elle est bonne cette tarte ?
Pour le savoir, il faut l’essayer. Il vaut mieux le faire en amont, plutôt que le moment venu [3].

On la refera ?
Pourquoi pas la refaire pour une prochaine fois. Par contre, il faudrait en faire plus et pourquoi pas avec des tourtes aux champignons aussi ?

Pour s’améliorer, il est utile de garder des notes qui seront lues lors de la prochaine tarte

Casser les règles

Parfois, on casse les règles énoncées ici, avec des variantes de conception. Il faut savoir cependant pourquoi l’on fait cela.

Exemple 1, on veut finir les restes du frigo : On cherche une recette incorporant ce que l’on doit utiliser et on complète si nécessaire.

Exemple 2, on veut ré-accommoder les restes d’hier : On part d’un plat existant et on voit comment adapter cela.

Exemple 3, la recette du dimanche. Les magasins sont fermés, que fait-on avec ce que l’on a sur place sans course ?

Exemple 4, internet ne fonctionne pas et je n’ai pas de livre de cuisine. On aura tendance à utiliser des agencements ou recettes qui fonctionnent bien et que l’on maîtrise.

télécharger

Téléchargements

conseils

Remarques

complement

Méthodes complementaires

Ici, nous mentionnons les moyens de décisions la fiche action, un diagramme de Gantt, PERT, la checklist, les 5M, la roue de Deming, .


[1Désolé pour celles et ceux qui ne sont pas fan de cette herbacée, mais cela fonctionne avec toutes les recettes ;)

[2un retro-planning est utilisé dans un diagramme de Gantt, PERT, une checklist, les 5M et dans une fiche action .

[3En informatique, on fait des test en petit groupe lors de la phase de construction (alpha test), puis auprès du public concerné lors de la phase de finalisation (béta test que l’on répète si nécessaire).

Date de publication : lundi 3 août 2020 | Dernière modification : lundi 3 août 2020

Auteur-e : Association Nâga

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.